SN-EN206:2013

SCert

CE-Cert

MA39 Stadt Wien

eco-bau class.1

Fintan

Facebook

Qui verra la chambre du dedans s’il n’a observé, admiratif,
et même en extase, la pierre du dehors?                                                     Mary Oliver

   

De nombreuses personnes se sentent mal à l’aise dans des espaces en béton. Elles parlent d’impressions d’inconfort, de vulnérabilité, de nervosité et d’irritabilité, de froid intérieur et d’obscurité, de fatigabilité, d’oppression pouvant aller jusqu’à des états dépressifs, des douleurs articulaires, des maux de tête.

Ces impressions ne sont que rarement prises au sérieux. Peut-être en raison d’une certaine omniprésence de ce matériau extrêmement performant. Mais les recherches sur le plan supraphysique x montrent que ces témoignages reposent sur une réalité.

Vide

Le béton se caractérise par une puissance de contraction et de densification extrêmes. C’est pourquoi, dans une pièce en béton, la sphère des forces de vie subit une forte « réduction ». Les pièces en béton provoquent ainsi une « dépression » des forces de vie et par suite une aspiration des forces organiques des êtres qui y vivent. Des forces de vie passent dans le béton comme dans un tonneau sans fond.

Ces faits nous permettent de comprendre les impressions précédemment évoquées. Ils montrent que le rejet émotionnel largement répandu de ce matériau extraordinaire qu’est le béton est fondé sur des perceptions bien réelles.

L’évolution du béton au seuil d’une nouvelle étape

La fabrication industrielle du ciment opère depuis le XIXe siècle à des températures de fusion et dans des conditions de pression inouïes, en outre dans un intervalle de temps comprimé à l’extrême. Il en résulte un béton atteignant un degré maximal de densité et de dureté. Mais ces procédés techniques provoquent la rupture de l’assise des processus vitaux naturels : les effets décrits sur la physiologie des êtres vivant dans des espaces bétonnés en sont le prix.

Nous nous sommes donnés pour tâche d’élaborer un adjuvant qui, premièrement, conserve les exceptionnelles qualités du béton industriel, mais qui, deuxièmement, transmet à celui-ci une vitalité subtile qu’il ancre durablement en lui. Cet adjuvant ainsi obtenu est Pneumatit®.

Le béton avec Pneumatit® est un béton culturel : x il est capable des mêmes performances que le béton industriel mais a retrouvé l’harmonie avec les forces naturelles et stimule la physiologie ainsi que les fonctions psychiques de l’être humain. x

Klicken Sie nochmals auf den gelben Punkt, um tiefergehende Informationen aufzurufen.

Astral-ätherisch ist ....